AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une erreur de personne ? |Pv An Yi|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Dim 20 Mai - 15:23

avatar Hao Tsai Shen
Afficher le profil


      « Allez viens ! Sortir te ferras le plus grand bien ! »


    Grognant alors que son collègue lui tirait le bras, Tsai Shen ne semblait pas vraiment disposé à lever ses fesses de sa chaise. Voilà bien une heure qu’il avait terminé son travail, mais il fallait l’avouer, l’éducateur n’avait pas envie de rentrer chez lui pour se retrouver seul. Cela faisait plusieurs mois, exactement quatre, qu’il était célibataire, son collègue n’avait alors pas trouvé meilleur idée que de vouloir le trainer au Cabaret Tian Ri. Qu’elle drôle d’idée que de vouloir aller là-bas ? Regardant son nouveau projet à peine débuté sur son ordinateur, le jeune homme se mit à grogner de nouveau alors que son collègue et ami se mit à le chatouiller. Se dandinant sur sa chaise, Tsai Shen fut rapidement prit par un fou rire. Se levant finalement, son collègue prit cela pour une réussite et tout en lui agrippant le poignet ils quittèrent la structure. Bien sûr, avant toute chose, il fallait être présentable. Ben oui … Comme si il ne pouvait pas y aller comme il était. Bon il est vrai, le style je sors du boulot j’ai la tête ailleurs, n’allait pas faire fureur. Mais après tout, il n’avait pas envie d’y aller. Soupirant longuement le jeune homme fila rapidement sous la douche avant de revenir et enfiler une tenue toute propre. Enfilant un simple slim noir avec une chemisette de couleur bleu pâle entre ouverte laissant voir un t-shirt plus léger en dessus. Le jeune homme grimaça en se voyant dans le miroir, bon quoiqu’il en soit il n’était pas là pour plaire et heureusement, il n’avait pas comme objectif de trouver quelqu’un. Il aurait pu rester dans son lit de suite. Soupirant et trainant des pieds, l’éducateur n’était pas vraiment motivé pour y aller. Pourtant, il entendait déjà son ami tambouriner sa porte pour lui demander de sortir. Ne pouvait-il pas rester dans son appartement à se balader à moitié nu ? Hum … Cela lui aurait plu. Ouvrant la porte, le jeune homme se mit à grogner contre son ami qui lui laissa à peine le temps de fermer la porte qui l’emmenait en direction du cabaret.

    Arrivant sur place, le jeune homme leva le nez vers l’enseigne, il n’était pas trop tard pour faire demi-tour. Il fallait simuler un mal de ventre soudain, son ami ne le savait pas, mais il avait des ovaires ! Ah pas de chance, indisposé, il fallait qu’il rentre ! Le seul ennui c’est que cette excuse n’allait pas fonctionner apparemment. Soudainement d’autres collègues du jeune homme débarquèrent et se mirent à rire en voyant sa tête assez traumatisé. Bon sang ? C’est quoi ce plan foireux ?

      « Allez Tsai Shen viens, tu vas voir on t’a réservé une surprise ! »

    Grimaçant un peu, le jeune homme ne semblait pas trop rassuré. C’est quoi encore cette histoire. Pourtant, Tsai Shen restait totalement silencieux, suivant un peu curieux. Le jeune homme habituellement sûr de soi semblait un peu perdu pour le coup. Ce n’était pas le genre de lieu qu’il aimait fréquenter. Se laissant entrainer, le jeune homme prit soudainement un léger sourire en coin en voyant de ravissantes demoiselles se déhancher devant lui. Oh ! Finalement ce lieu n’est peut-être pas si horrible que cela ? Si on met de côté le nombre de gens louches de présent. Le jeune homme fut attiré par une douce demoiselle rousse, qui lui souriait tout en dansant. Ah … Bon, il va rester ici, mais ses amis semblaient choisir autre chose. Il sentit son ami lui attraper le bras pour l’emmener loin de cette sublime créature.

      « Ahh non mais … »


    Son ami lui fit un clin d’œil et Tsai Shen rentra gentiment dans une salle avant de se retourner vers ses amis en penchant la tête sur le côté un peu perdu. Ses amis se mirent à rire, enfin presque pouffer alors qu’ils fermaient la porte voulant laisser l’éducateur seul.

      « Ehh ! »

      « Sois cool ! C’est un petit cadeau, on sait qu’avec les filles c’est pas la forme, donc là profite voyons … »


    N’ayant pas le temps d’atteindre la porte qu’on avait déjà fermé cette dernière, Tsai Shen se mit à siffler entre ses dents avant de regarder autour de lui. Il n’aimait pas vraiment ce genre de lieu. Trop dans le noir à son goût. Il n’arrivait pas bien à discerner la salle, mais il avait un canapé là-bas. Bon eh bien … Attendons de voir ce que cela peut donner non ? Passant sa main sur son visage, le jeune homme sentit son portable vibrer dans sa poche, regardant le message, il se mit à rire avant de lever les yeux au plafond. Ils sont vraiment fous… Enfin surement pour cela qu’il les adore. Après avoir répondu à son message, le jeune homme rangea son portable dans sa poche et se servit à boire tranquillement. Bon autant se servir de la bouteille de champagne qui était là non ? C’était aux frais de ses amis… Tant pis pour eux !


Dernière édition par Hao Tsai Shen le Mar 22 Mai - 10:05, édité 1 fois
MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Lun 21 Mai - 12:19

avatar Ni An Yi
Afficher le profil


    L’air était doux et An Yi serait bien rester un moment pour en profiter… Ouais, il aimait bien se balader tranquillement dans les rues sans avoir d’obligations ou de but précis. Peut-être qu’il était comme son frère au fond et il qu’il aimait la liberté, qui sait ? Non. Il était beaucoup plus terre à terre que son frère. Tout du moins, il l’espérait. Le fait de ressembler à son frère lui faisait un peu peur, pour être franc. Il préférait largement ressembler à sa sœur aînée, s’il devait choisir… Ouais, avoir des enfants et une petite famille lui plairait bien. Malheureusement, avec son boulot et sa vie de débauché… cela n’allait certainement pas être pour tout de suite. Mais ne désespérons pas en précisant « jamais », car le destin nous prépare peut-être des surprises.

    Il poussa un petit soupir. Il avait intérêt de retrouver rapidement son énergie car dans peu de temps il allait devoir retourner bosser, et donc satisfaire un client… Et dans son métier, il avait très vite compris que ces derniers ne voulaient pas des partenaires inactifs ! Enfin, heureusement aujourd’hui s’était plutôt calme et il n’avait pas trop eu de boulot, donc il pourrait se donner à cent pour cent pour son prochain client. D’ailleurs, on ne lui avait pas dit son nom… Juste que quelqu’un l’avait demandé à telle heure… Peut-être serait-ce Chu Lian ? Oh, il serait ravi si c’était ce client-là ! Ils passaient toujours d’agréables moments ensembles ! Résultat, le jeune homme était passé dans le Top Five des clients préférés d’An Yi… et ce n’était pas rien… Enfin, si c’était Li Qin, cela le ravirait aussi ! Une bonne tranche de discussions ne faisait jamais de mal ! Et au passage, il pourrait encore une fois l’embêter et la pousser un peu pour faire « plus », ce qu’elle refuserait sûrement. Encore. Enfin, tout ce qu’il espérait c’était que ce ne soit pas Zhi Li… Ce dernier ne méritait que de pourrir en enfer avec toutes ses tortures… Tss, rien que de penser à ce gars mettait An Yi de mouvais poil ! Il prit une profonde respiration… Allez, il devait se changer les idées, craindre le pire n’arrangeait jamais rien, il devrait le savoir…

    Il changea la direction de ses pas pour gentiment rentrer au Cabaret Tian Ri… Sa seconde maison en quelques sortes. Il y passait le plus clair de son temps après tout. C’est là qu’il se rendit compte qu’il n’était pas aller bien loin, il voyait déjà la pancarte lumineuse de son lieu de travail. Il sourit distraitement. Il arriva rapidement et passa par la porte de derrière. Bon, il avait encore pas mal de temps pour se préparer et se faire tout beau pour son client… Il se demandait bien quel genre de client se serait. Tant que ce n’était pas quelqu’un de sadique ou de violent, cela lui irait de toute façon.

    Il prit rapidement la direction des douches pour se laver… L’hygiène était quelque chose de très important. Surtout pour son travail. Lorsqu’il sortit de la cabine de douche, il s’enroula sans plus attendre dans une grande serviette rose qu’il affectionnait pour sa douceur… Ouais, il aimait bien les choses toutes douces, et alors ?! Allez, on enfile un petit pantalon très serré avec effet cuir, un top blanc, très léger et large… et on y va ! Il parcourut gracieusement les couloirs, sachant exactement où se trouvait la salle qui lui était réservée. Depuis le temps… c’était pratiquement tous les jours la même. Arrivé devant la porte, avant d’ouvrir, il prépara un sourire charmeur, sa spécialité. Et il ouvrit délicatement…

      « Bienvenue à Tian Ri, je suis An Yi, le prostitué que vous avez demandé ! »


    Sa voix était chantante, joyeuse. Non, il avait aucune honte de dire à haute voix son boulot. Après tout… s’il était dans cette voix, c’était à cause de lui et personne d’autre. Il assumait ses choix ! Enfin… il ne s’attendait certainement pas à tomber face à face avec…

      « Tsai Shen ? »


    Ses yeux s’agrandirent. Pour une surprise… c’était une monstre surprise ! il faillit en tomber sur le cul… Mais se reprit vite… Il ne fallait pas abîmer la marchandise avant que le client n’ait pu consommer ! Ce serait un manque de professionnalisme impardonnable !
MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Mar 22 Mai - 11:35

avatar Hao Tsai Shen
Afficher le profil


    Bon sang, pourquoi est-ce qu’il avait accepté ce genre de « cadeau », ce n’était pas son genre de venir ici pour cela. Il faut dire que s’il venait c’était uniquement pour voir Qin, c’était déjà pas mal non ? Soupirant longuement en reprenant une gorgée de champagne l’éducateur, espérait au moins voir une personne très agréable à regarder arriver. Pourquoi pas une fille comme la jolie rousse de tout à l’heure ! Ah ! Vraiment charmante cette demoiselle. Souriant un peu en coin, Tsai Shen s’attendait à une douce demoiselle, épilé et avec une poitrine avantageuse. Oui … Cela lui fit un choc de voir un garçon débarquer et plus exactement An Yi. Lâchant son verre sur la table ce dernier risqua de se caser, mais par chance non. Fixant le jeune homme en face de lui avec des yeux ronds, le pauvre asiatique ne savait plus vraiment si c’était lui ou le champagne qui faisait effet. Oh non ! Il avait dit prostitué ! Oh ! Au secours à l’aide ! Venez le chercher, il n’était plus capable de bouger. Ouvrant la bouche plusieurs fois pour balbutier un flot de paroles sans aucun sens, il finit par détourner le regard en rougissant. Dire qu’il l’avait connu mignon et adorable … Quoique … Depuis combien de temps travaille-t-il ici ? An Yi, ne pouvait pas faire ca… Bien qu’au fond il n’aurait jamais cru se faire larguer comme une vieille chaussette par Xia Xia. A croire que dans cette famille, ils avaient tous des petits secrets dis donc ! Se frottant les tempes sans pour autant regarder le plus jeune, Tsai Shen cherchait une solution pour pouvoir disparaitre sans avoir à le regarder. C’est quoi de son pantalon aussi moulant ? Ce n’est pas normal de porter cela et c’était vraiment sain ? Il avait pas mal ? Rah ! Entendant son prénom le jeune homme reposa son regard sur son ex beau-frère avant de paniquer littéralement et tourner le visage à nouveau.

      « Raah ! Ne m’appelle pas ! C’est trop … Perturbant ! Je … Je ne suis pas là pour ca … Enfin si … Nooon ! Enfin je suis venu parce qu’on m’a dit tu vas voir c’est une surprise … Et c’est toi. Pas que je suis déçu de te revoir, mais … On va dire que je m’attendais pas à te voir vêtu comme ca. »


    Fermant les yeux tout en passant nerveusement ses mains sur son visage, le jeune homme se mit à grogner légèrement, ce n’était pas vraiment vivable quand situation. Attrapant son verre et la bouteille d’alcool le jeune homme se resservi à boire avant de soupirer doucement. Ah oui … Ce détendre avec son ex beau frère dans le coin cela va être facile. Reposant la bouteille tu en laissant le liquide frais couler dans sa bouche, le jeune homme finit par reposer peu à peu le regard sur le visage d’An Yi. Il avait grandit, il ne ressemblait pas spécialement à sa grande sœur, mais comme tout le membre de cette famille, il était beau.

      « Tu … Fais ca depuis combien de temps ? »


    En réalité il tournait autour du pot, ce n’était pas réellement cela qu’il voulait savoir, il voulait avant tout avoir des nouvelles de sa sœur. Pas qu’il était encore amoureux, il avait définitivement tourné la page, mais il était un peu curieux de savoir ce qu’elle devenait. Reposant doucement son verre, regardant le liquide à l’intérieur bouger un peu, un léger sourire en coin apparut sur le visage de Tsai Shen. Il fallait qu’il arrête de boire de cette cochonnerie, où c’est lui qui allait finir par se déshabiller au lieu de An Yi. Enfin ! Pas qu’il voulait spécialement le voir nu. Loin de là. Tapant sur le canapé à côté de lui, le jeune homme se mit à sourire au plus jeune, l’invitant à venir s’asseoir à côté de lui. Mettant sa tête en arrière pour fixer le plafond, l’ainé se mit à se demander combien de personne avait déjà regardé ce plafond, pas tant que cela si ? Enfin … Ils devaient trouver d’autre occupation au lieu de regarder un plafond.

      « Ca fait combien de temps qu’on s’est pas vu ? Un an ? Plus ? Je sais plus trop … Tu as changé, tu fais plus grand… En même temps, c'est normal. »

    Le regardant en souriant, il fallait avouer que si An Yi garder sa tête d’enfant cela ne serait pas forcément un avantage. Il avait tellement changé, sa sœur aussi avait changé ? Peut-être qu’elle avait enfin trouvé l’homme qui lui fallait. Hum, ca, il ne voudrait pas le savoir en réalité. Il n’était pas sur d’accepter de la voir avec quelqu’un d’autre. Il faut avouer il restait un peu possessif envers son ex petite amie. Ce n’est pas toujours facile de tourner la page même après un an de séparation. Combien de soir la pauvre Tian Mei l’avait eu au téléphone le soir alors qu’il se plaignait d’avoir du mal à passer à autre chose. Quoiqu’il en soit… Il n’avait pas envie de penser à ce moment douloureux. Voyons le présent et pour le moment avoir des nouvelles de An Yi. D’un certains sens, il n’aurait pas la question à lui poser concernant son boulot… Ils gagnent du temps ainsi.
MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Mar 22 Mai - 19:48

avatar Ni An Yi
Afficher le profil


    Voilà bien un endroit où il ne s’attendait pas à trouver Tsai Shen. Pas que cela le dérangeait vraiment, non ! Il était même bien placé pour savoir que les hommes peuvent avoir de multiples facettes. Surtout lorsque cela concerne le sexe… Mais chut ! Enfin, pour le moment, la surprise passée, il se contenta de sourire doucement. Ouais, après le choc, l’amusement ! Ce genre de réactions lui arrivait souvent, ne vous étonnez pas. Est-ce sadique de dire qu’il aimait bien voir son ex-beau-frère avec une tête toute perdue, à s’enfoncer dans ses propres explications ? Ouais, peut-être.

    Il commença à avancer doucement près de Tsai Shen. Après tout, même s’il connaissait son client, cela ne voulait pas forcément dire que rien ne se passerait, non ? Un client restait un client. Et il faut toujours satisfaire un client. Il marchait tout en se déhanchant tout doucement. Il ne faut pas forcer la nature, cela ne fait jamais très joli. Les années avaient appris pleins de chose à notre cher An Yi. Il attendait patiemment que Tsai épuise toute ces questions, pour pouvoir y répondre tout en mette temps. Ce serait beaucoup plus pratique et cela permettrait à son client de se remettre les idées en place, si possible.

    Il s’assit doucement au bord du canapé où se trouvait Tsai Shen. Ouais, c’était plus sexy de mettre qu’une seule fesse sur l’assise, ça galbait les jambes et les fesses ! Et hop, une astuce d’An Yi en plus, gratuite ! Trop sympa ! Enfin, il grimaça en voyant que son client buvait de l’alcool. Tiens, voilà bien quelque chose qu’il détestait par-dessus tout : l’alcool. Il n’y avait rien qu’à voir dans quel état cela avait mis son père… Enfin, passons ! Il tendit le bras pour attrapa un verre de cocktail sans alcool. Un de ses collègues lui en préparait toujours, sachant pour sa répulsion à l’alcool. Il sourit encore en y trempant les lèvres, oubliant un instant qu’il était en train de travailler.

    « Cela fait 3 ans que je me prostitue. Mais seulement 2 ans que je suis au Tian Ri. »


    Ouais, il avait commencé dès son soit disant « âge légal » à Xi Wang. Au début ce n’était que les demoiselles mais cela a très vite dérapé de l’autre bord. Pas que cela lui déplaise… Enfin, il était tout de même bien content d’être entré au Tian Ri, cela lui permettait d’avoir un certain contrôle sur ces clients et de pas craindre grand-chose sur le sujet. Ou en tout cas beaucoup moins que dans la Ville Basse comme avant…

    « Ouep ! Cela doit bien faire plus d’un an qu’on s’était pas vu ! Le temps passe vite ! »


    Si vous en doutiez encore, non, An Yi n’avait aucun problème de faire comme si de rien n’était. Parce que… justement… Pour lui, cela ne signifiait pas grand-chose. Le fait « d’être prostitué », hein… car le fait de « retrouver Tsai Shen » lui plaisait plutôt beaucoup ! Cela faisait du bien de revoir de bonnes connaissances, non ?

    « Tu es devenu quoi pendant tout ce temps ? »


    Il en profita pour se rapprocher un petit peu plus de son « cher et tendre d’un moment ». Son sourire aux lèvres étaient charmeur. Comme toujours. À croire qu’il n’arrivait pas à s’en détacher. Peut-être qu’il mourrait avec ce sourire incrusté au visage… qui sait ?

    « Au fait ! T’as changé de bord depuis quand ? Ma sœur t’as aussi traumatisé que ça ? »


    Ouais, il n’était pas toujours très délicat, malheureusement pour ses « victimes ».
MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Mer 23 Mai - 21:05

avatar Hao Tsai Shen
Afficher le profil


    Trois ans … Déjà ? Alors ils se connaissaient il avait déjà commencé cela. Oh… Cela n’était vraiment pas imaginable pour Tsai Shen. Il aurait bien eu envie de le serrer dans ses bras totalement paniqué par cette réponse, mais il n’était pas sur que An Yi le prenne dans se sens là. Eh bien en tout cas, il ne c’était jamais douté de rien quand il sortait avec sa grande sœur. Ouah… Il avait du mal à réaliser que An Yi pouvait faire ca depuis ses … Attendez quand il sortait avec sa sœur il avait dix sept ans peut-être non ? Il aurait commencé vers quinze, seize ans ? Oh ! Cela le rendait presque malade, lui qui faisait de son mieux pour préserver les jeunes, il avait l’impression d’avoir raté quelque chose avec An Yi. Après tout, sa première fois à lui il avait aussi cet âge là, mais … Ce n’est pas pareil. Il avait surement dû endurer des choses pas toujours simples. En tout cas, à présent, il savait que mine de rien il était plus en sécurité ici. Qin n’était pas du genre à laisser ses employés être en contact avec des détraqués, où il serait fort étonné.

    Soupirant un peu en se laissant glisser dans le canapé, qu’il trouvait fort confortable au passage, le jeune homme regarda An Yi en souriant. Déjà un an passé, ouah ! Il avait l’impression que c’était hier que Xia Xia lui présentait sa famille tout en s’accrochant à son bras. Il est vrai que Tsai Shen avait été un peu choqué de voir le nombre d’enfants, pourtant ce n’était pas des plus important, mais, le fait d’avoir été enfant unique, il faut le dire cela fait un choc. Riant un peu en repensant à ses premiers jours à la découverte de la famille de son ex petite amie, il faut avouer qu’au final la famille Ni, lui avait bien plu. C’est dommage qu’il ne puisse plus avoir de relation avec eux. Enfin, il n’était pas vraiment sur d’être apprécié.

      « Oh ! J’ai terminé mes études, cela fait presque neuf mois que je bosse en tant qu’éducateur spécialisé. Sinon, niveau amour c’est un peu la catastrophe… On peut pas vraiment dire que j’ai de chance avec les filles, cela fait désormais quatre mois que je suis seul. C’est … Ma faute encore une fois. »


    Pourtant avec celle-ci il s’était promis d’être parfait et ne pas faire d’erreur, pourtant bien qu’il avait pris du recul à mon être sur sa petite amie à la surveiller, elle en avait profité pour se tirer avec le premier mec dans la rue plus musclé que lui et plus mignon. La vie est injuste. Il avait voulu faire confiance pour une fois, ne pas tout contrôler, il aurait dû. Relevant les yeux vers An Yi il sursauta légèrement. Il n’était pas aussi prêt tout à l’heure si ? Et c’était quoi ce sourire sur ses lèvres, An Yi Ni, retirait immédiatement ce sourire de votre visage. Se mettant légèrement à rougir, le jeune homme se leva du canapé pour explorer la salle. Tant qu’il n’ouvrait pas un tiroir avec plein de jouet bizarre il était sur de finir le reste de la soirée vivant. Il ne pouvait pas … Pas An Yi, c’était un gamin. Enfin … Dans son esprit, pour Tsai Shen il était l’adorable petit frère de Xia Xia.

      « Quoi ? Non … Je n’ai pas changé, je heum … C’est juste que jusqu’à présent, les filles ont toujours été celle vers qui je me suis tourné. Ta sœur n’a rien à voir là dedans ! Si cela te rassure. Je pense que je fais que fermer les yeux. Et ne va pas croire que je compte coucher avec toi … Ca serait … Trop étrange. Ca fait le mec qui va coucher avec toute la famille. »


    Sifflant entre ses dents, le jeune homme rencontra le lit. Oh ! Surement un lieu de passion absolue pour certains clients, mais pour ca part, cela lui rappelait qu’il avait besoin de dormir. Se laissant soudainement tomber sur le ventre sur le lit, le jeune homme semblait apprécier ce dernier. Ah ! C’était vraiment génial ! Encore mieux que n’importe quel acte sexuel ! Trouver un lit pour s’allonger dessus. Attrapant la couette pour s’enrouler dedans. On ne pouvait bientôt plus que voir la tête de Tsai Shen dépasser alors qu’il regarda An Yi avec un certain sourire enfantin.

      « Oh ! A la place, de la partie sexe sauvage, on ne peut pas mettre câlin sous la couette pour dormir ? Juste dormir … Oh ! Ou alors des massages, roh ! C’est trop bien ca ! Ma dernière petite amie m’en faisait, j’adorais … Bien qu’au final … Heum. Non on oublie les massages, ca serait mieux. »


    Non, il préférait éviter, son corps tout entier réagissait trop bien à se genre d’attention. Si on avait le malheur de passer sur une partie de son corps, sans que ce soit en dessous de la ceinture, le jeune homme semblait totalement excité d’un seul coup. D’un sens, sa dernière ex petite amie en date, l’avait bien trouvé ce lieu…

      « Dis An Yi, ca coute cher de passer une soirée avec toi ? Savoir comment faire payer un max mes amis, qu’est-ce qui coute le plus cher ? Pour leur faire facturer ? »


    Restant enrouler dans la couette, le jeune homme semblait bien là et pas décidé à la quitter. A vrai dire … Ce n’était peut-être pas une bonne idée, enfin, il faisait confiance à An Yi. Cela était peut-être une erreur, mais il voulait lui faire confiance.



MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Lun 28 Mai - 15:37

avatar Ni An Yi
Afficher le profil


    Alors… alors Tsai Shen avait avancé dans la vie… Lui. Il eut un petit pincement au cœur en comprenant cela, mais il ne montra rien. Il savait bien que rester prostitué toute sa vie n’était ni faisable, ni convenable… et encore moins son rêve. Mais il ne savait pas quoi faire d’autres en fait. Il ne se voyait pas travailler sagement dans un bureau comme, ni travailler sur un chantier ou ce genre de choses,… il n’était pas non plus un gars intellectuel… Il avait arrêté bien tôt ses études. Manque d’argent… manque de motivations aussi… D’un côté, il enviait les Jinzis. Il aurait pu être comme eux. D’ailleurs, un de ceux-ci était un ex-prostitué, d’après ce qu’il avait entendu des rumeurs au Tian Ri… Alors pourquoi pas lui ? Il se mordit violement la lèvre inférieure pour redescendre sur terre. Il fallait qu’il arrête de rêver et qu’il pense un peu plus à son avenir sérieusement.

    Mais il était doué pour cacher ce genre de choses à ses clients. Après tout, il était un prostitué populaire et de luxe au Cabaret ! Il ne pouvait pas se permettre d’être morose alors que les gens payaient pour sa compagnie ! Il tenta de se reconcentrer sur ce que disait son ex-beau frère mais il se rendit compte qu’il avait manquer un bout du monologue de ce dernier. Il fit sembler de rien tout en gardant son éternel sourire aux lèvres. Après tout, faire semblant n’est pas bien dur, n’est-ce pas ? Et Tsai Shen était si adorable avec lui-même après ce que lui a fait subir sa sœur…

    « Ah ? Pourquoi ? Je suis pourtant doué en massage… »

    Et plus si affinités, avouons-le. Dans son boulot, les massages étaient souvent un prétexte pour passer plus loin, une simple mise en bouche pour les préliminaires… An Yi n’avait jamais pratiqué le massage dans d’autres circonstances donc il ne saurait comment faire ou même comment se comporter face à cela. Mine de rien, dans les jeux de tendresse et les jeux amoureux, An Yi était un total débutant et cela il ne voulait se l’avouer à lui-même.

    « Ce qui coûte le plus cher ? Euh… Je crois que même si je te le dis, tu ne voudrais pas l’entendre… »

    An Yi rit un peu, c’était amusant de traîner avec Tsai Shen ! Il était si… innocent… malgré son âge par rapport à lui. Il se rapprocha de son aîné, tout prêt de son oreille… pour lui souffler :

    « Le plus cher, c’est… le choses SM… Mais je ne fais que du soft moi ~ Sinon, il y a aussi les positions… spéciales… »

    Rien que d’imaginer la tête de Tsai Shen, un immense sourire grimpait à ses lèvres sans qu’il ne puisse le retenir. Bon, ce qu’il disait n’était pas complètement la vérité… Les boissons genre champagne et compagnie faisaient aussi monter rapidement le prix d’une séance avec An Yi… Mais c’était tout à coup beaucoup moins intéressant et amusant donc il n’avait rien dit à ce sujet. Il se recula, se contentant de s’asseoir à côté de son « jouet »pour la soirée. Il poussa un grand sourire théâtre, juste pour marquer le coup, avant de faire une moue.

    « Dire que je pensais pouvoir avoir du bon sexe ce soir… »

    Bon, d’accord, cette phrase, c’était juste pour emmerder son ex-beau-frère, mais c’était beaucoup trop tentant pour qu’il résiste. Son naturel joueur reprenait bien trop souvent le dessus ces derniers jours, il devait faire attention… On sait jamais, malgré le fait qu’il est chanceux, cela pourrait peut-être une fois se retourner contre lui, non ?
MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Mer 30 Mai - 20:18

avatar Hao Tsai Shen
Afficher le profil


    Restant dans la couette, le jeune homme semblait retomber en enfance alors qu’il fixait son cadet avec une certaine curiosité. C’est étrange de choisir ce métier, enfin il ne critiquait pas, chacun était libre de choisir sa voie. Pourtant, il aurait vu An Yi faire autre chose, du moins, quand il l’avait vu la première fois, il ne se serait jamais douter que le jeune homme pouvait faire ce genre de métier. Ce mettant à rire en l’entendant dire qu’il était doué en massage, il leva les yeux au ciel, il est vrai que cela l’aurait bien intéressé. Cependant, il ne voulait pas se tenter et se mettre en difficulté, après tout, il restait un homme comme tous les autres avec des envies et des pêchers mignons. C’est vrai que lui mettre sous le nez, un beau jeune homme prêt à tout pour lui plaire. Même prêt à coucher avec lui. Donc non, il ne pouvait se laisser avoir, lui qui avait pas touché une personne depuis quatre mois… Arf ! A dire cela, il avait l’impression de ne plus avoir de vie en dehors de son boulot. Le jeune homme se mit à sourire en voyant réfléchir. Fronçant les sourcils avant de rire un peu alors qu’il lui dit qu’il ne voudrait surement pas l’entendre. Cachant son visage dans la couette, Tsai Shen, semblait totalement amusé par An Yi. Ce mec était vraiment amusant.

    Relevant les yeux et le visage pour le regarder alors qu’il l’entendait avancer vers lui. L’éducateur tendit l’oreille vers le plus jeune, un peu curieux d’avoir la réponse. Lâchant un léger cri en se mettant à rire, en l’entendant parler de se genre de pratique. Le jeune homme n’était pas réellement choqué, mais c’était le fait qu’il avait imaginé un instant An Yi en combinaison de cuir et avec un fouet. Cela serait vraiment drôle. L’imagination surement trop titillée, il avait du mal à regarder en face An Yi. C’était un peu spécial, il s’imaginait des choses et c’était un peu gênant d’avoir An Yi si proche de lui. Sortant de la couette tout en soupirant, il s’assit à côté de An Yi alors qu’il se mit à lui faire une mini scène de pauvre jeune homme triste. Souriant avant de le pousser légèrement et se laisser tomber sur le lit à nouveau.

      « Oh … Ne sois pas déçut, avec les garçons je ne suis surement pas doué. Je ne suis jamais sortit avec un mec, ni même couché. Donc je ne pense pas que tu perds grand-chose. »


    Regardant An Yi tout en venant lui caresser l’avant bras. Même s’il ne voulait pas se laisser avoir, il n’était pas sur de résister à l’envie de le toucher un peu. Se redressant soudainement, le dragon rapprocha son visage de celui de An Yi, laissant sa main caresser sa joue gauche, il finit par laisser ses lèvres glisser, frôler celle du plus jeune. Cela était étrange, les lèvres de An Yi arrivait à la fois à l’attirer, mais aussi lui faire rappeler que cela n’était pas une bonne idée. Combien de client il avait embrassé aujourd’hui ? Surement pas mal. Pauvre An Yi, il n’avait surement pas envie de se faire accaparer les lèvres de nouveaux pour ce soir. Se reculant doucement du prostitué, Tsai Shen passa ses mains dans les cheveux du rouquin pour les lui ébouriffer. Se mettant à rire un peu, le jeune homme se rallongea tranquillement sur le dos sur le lit.

      « En fait … Je crois que je bloque psychologiquement. J’adore les nouvelles expériences, mais je ne sais pas … J’ai l’impression de voir … Toutes ses personnes qui te touchent. Tu n’en as pas marre des fois ? Tu n’as pas des gros lourds ? »


    Cela ne devait pas avoir que des bons côtés, tout cela. C’est vrai qu’à y penser, il était sur que malheureusement An Yi avait du tomber sur des chiants. Passant sa main sur son ventre tout en baillant le plus discrètement possible, Tsai Shen se serait bien endormi sur place. Pourtant, il fallait qu’il trouve un moyen de faire payer un max ses amis, pour se venger.

      « An Yi. Tu peux les faire payer un max ? En mentant ? Je voudrais bien voir leur tête demain quand ils verront le montant. »


    Attrapant doucement le bras du plus jeune homme, Tsai Shen l’attira vers lui pour l’encercler de ses bras. Il n’avait pas d’idée louche derrière la tête, juste avoir la possibilité de câliner quelqu’un tranquillement. Jouant un peu avec les cheveux de son « partenaire », il se mit soudainement à rire en voyant la coupe de cheveux qu’il était en train de lui faire. C’était un mélange de fils à papa rebelle, mais en même temps assez coincé. Déposant un baiser sur le front de An Yi, le jeune homme finit par lâcher ses cheveux, les remettant au mieux en place. Ce n’était pas vraiment un expert pour savoir comment était coiffé exactement les gens.



MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Mar 5 Juin - 21:40

avatar Ni An Yi
Afficher le profil



    Tout cela… ne convenait pas vraiment à Anyi en fait. Il avait juste l’impression que Tsai Shen le considérait comme son petit frère. Comme avant. Comme lorsqu’il sortaient encore avec la Petite Xia Xia. Et cela… il ne l’acceptait pas vraiment. L’autre était là… avec lui, n’est-ce pas ? Xia Xia n’avait plus rien à faire dans l’histoire, là, non ? Alors pourquoi avait-il l’impression qu’il ressentait l’emprunte de sa sœur sur son compagnon d’un soir ? Pourquoi sentait-il son ombre planer au-dessus d’eux… comme pour tenter de lui rappeler que de toute façon, Tsai Shen n’était pas pour lui. C’était injuste. Pourquoi lui n’aurait pas le droit d’avoir un peu de bonheur, un petit bout de Tsai Shen rien que pour lui ? Il ne demandait rien qu’une fois… rien qu’un soir… après il oublierait toute cette histoire et même son ex-beau-frère. Il redeviendrait simplement Anyi le Prostitué Populaire du Tian Ri. Rien de plus, rien de moins.

    En sentant la main de Tsai Shen sur son visage, il se figea. Peut importe ce que l’autre lui disait, cela n’arrivait tout simplement pas jusqu’à ces oreilles…Il était perdu… Pourquoi il lui donnait un tel geste d’affection ? Mais quand la main changea de directions pour atterrir sur ses cheveux… Quelque chose se cassa brusquement en Anyi. Il se contenta de baiser les yeux, fixant les draps au dessous de lui. tout devenait flou… les si jolies fleurs qui était imprimées sur le tissu ne ressemblaient tout à coup plus qu’à des tâches informes. Sa vue se brouillait… Il… allait… pleurer ? Mais putain, c’était quoi encore cette histoire ?! Il n’allait pas se mettre à pleurer tout à coup, n’est-ce pas ? Ce n’était pas du tout professionnel ! Et surtout, c’était complètement… illogique ? Qui pleurait alors que quelqu’un lui ébouriffe les cheveux ?! Apparemment… lui…

    C’est fou comme il se sentait mal à l’aise en cet instant. Il n’arrivait pas à se souvenir de la dernière fois qu’il avait ressenti une telle chose. Ça faisait mal. Ça l’étouffait. Et il ne pouvait pas se battre contre cette force invisible. Comme si c’était trop tard et qu’il venait seulement de le réaliser… comme s’il s’était lui-même glisser au milieu des cordes qui se resserraient maintenant autour de lui.

    Puis… il comprit. Tout ce que faisait Tsai Shen, c’était le considérer comme un des enfants qu’il s’occupait. Comme un petit frère… comme un gamin… Alors qu’Anyi, lui, voulait être tellement plus à ses yeux ! Merde ! Il n’était plus le petit Anyi qu’il avait connu ! Maintenant, il était un adulte ! Il était grand et mature ! Il était digne d’un peu d’attention ! Ou… plus exactement d’attention autre que celle que l’on donne à un petit frère. Mais en fait… qu’est-ce qu’il attendait réellement de la part de Tsai Shen ? Lui-même l’ignorait. Tout s’embrumait dans son cerveau. Comme s’il avait consommé de la Fleur de Lé. Il aurait aimé avoir une de ses sœurs « sous la main » pour qu’elle puisse prendre soin de lui et le tirer d’une telle situation… Où était passé le paisible lapin que symbolisait son Ling Hun ? Pfiouuu ! Disparu ! Ou plutôt… apparu… pour le coup.

    Oui… Un trop pleins de sentiments contradictoires… et de réactions ne correspondant pas à son véritable lui venait de faire apparaître son Ling Hun. Un lapin dans les tons blancs-gris venait de faire son apparition… Anyi, honteux, l’attrapa rapidement pour le caser dans ses bras. Il n’avait aucune envie que ce dernier – qu’il surnommé Mixu – n’aille près de Tsai Shen… cela montrerait trop à ce dernier à quel point il l’appréciait… Et il voulait tout sauf ça. Surtout que les larmes dévalaient ces joues sans qu’il n’arrive à les arrêter. Stupide Ling Hun. Pourquoi ne pouvait-il pas simplement rester tranquille ?!! Pourquoi avait-il tout gâcher ?!!! Alors que Anyi s’apprêtait simplement à faire consommer à Tsai Shen des trucs bien chers pour que celui-ci fasse payer un maximum à ses amis… Pourquoi rien ne se déroulait comme il l’aurait souhaité… Pourquoi même avait-il fallu que Tsai Shen se retrouve ici ce soir ?
MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Dim 10 Juin - 22:00

avatar Hao Tsai Shen
Afficher le profil


    Fermant quelques instants les yeux, le jeune homme essayait de luter un peu contre sa fatigue qui revenait par moment. Cela ne serait pas correct de s’endormir en pleine conversation, si bien que Tsai Shen passa sa main sur ses yeux avant de les rouvrir sur An Yi. Retenant soudainement son souffle quelques instants, le jeune homme avait du mal à réaliser ce qu’il pouvait voir, il était surement trop fatigué, ce n’était pas possible autrement. Sentant son cœur se serrer, Shen prit une grande inspiration avant de se redresser regardant le visage en pleure de An Yi. Qu’avait-il fait de mal ? Ou dit ? Un peu perdu, l’éducateur resta quelques instants sans bouger à fixer les larmes qui coulaient sur le visage de An Yi. Non… Il ne voulait pas le blesser, pas lui. Sentant son corps trembler légèrement de peur de lui avoir fait mal, le jeune homme n’osait plus le toucher, ni même parler. Il ne savait pas vraiment si cela allait arranger, les choses, mais rester silencieux, n’allait rien changer. Levant la main pour essuyer un peu le visage de An Yi, le jeune homme se stoppa en remarquant une boule de poil dans les bras de plus jeune. Affichant un sourire attendrit, il ne pouvait que trouver cette créature mignonne et belle. Une belle petite bouille. Il fallait avouer qu’avoir un Ling Hun comme un lapin ou un chien, qui ont des poils et des sangs chauds étaient plus pratiques et attendrissant. Pas qu’il n’appréciait pas son Ling Hun, au contraire, il adorait passer du temps avec lui, mais ce cher An n’était pas dès plus actif, il aimait rester à se dorer au soleil de longues heures. Quoiqu’il en soit, Tsai Shen attrapa rapidement An Yi dans ses bras pour le serrer contre lui, en prenant soin de ne pas blesser cette adorable créature entre eux deux.

      « An Yi … J’ai fais ou dis, quelque chose qu’il ne fallait pas ? Je suis désolé, je ne voulais pas te faire de mal, je te le promets. »


    Caressant doucement les cheveux du plus jeune, il cherchait un moyen de le consoler. Il n’allait pas se mettre à chanter et le voir à présent comme l’un des gamins qu’il avait au centre. Se mordant soudainement la lèvre inférieure, l’éducateur réalisa qu’en dehors de son boulot, il était nul en tout. Attrapant le menton de son cadet entre son pouce et son index, il lui fit relever le nez vers lui, en lui adressant un doux sourire.

      « Eh … Crois-moi. Tu es spécial pour moi. Je n’ai pas envie de te voir pleurer. Je suis trop doué, pour faire pleurer, je voudrais voir les gens autour de moi sourire à présent. »


    Il était du signe du lapin, comme sa dernière petite amie, un échec. Déposant un doux baiser sur le front de An Yi, il le serra de nouveau dans ses bras, ayant comme peur qu’il disparaisse. Se souvenant alors de l’existence du lapin, il se dit que s’il le touchait et qu’il le mordait, il pourrait savoir si An Yi lui en voulait réellement. Laissant l’adorable lapin gris blanc sentir ses doigts, il fit rapidement glisser ses doigts sur sa fourrure toute douce avant de sourire tel un gamin émerveillé devant une chose aussi douce et adorable. Pourtant, quand il relevait les yeux vers An Yi, il revoyait la même chose. Arrêtant de caresser le lapin, il vint essuyer les larmes du prostitué tout en lui adressant un léger sourire. Perdant son regard dans le sien, il cherchait à comprendre. Il avait surement raté un signal non ?

      « An Yi … »


    Ne finissant pas sa phrase, surtout son dernier appel au secours, Shen finit par déposer ses lèvres sur celle de son cadet. Il en avait envie, il avait eu envie de l’embrasser, surement depuis la première fois qu’il l’avait vu. Quand Xia Xia lui avait présenté son petit frère. Caressant la joue de An Yi avec son pouce, il lui offrait un doux baiser. Peut-être que cela pourrait le réconforter. Pourtant ses lèvres quittèrent celle du jeune homme, alors qu’il posait son menton sur son épaule. Il revint caresser le lapin. Tournant le visage, il se remit aussitôt à sourire.

      « Tu es donc du signe du lapin … Il parait qu’on est pas fait pour s’entendre, mais j’espère qu’ils se sont trompés pour nous… Il a un nom ? »


    Bien qu’il ne savait si An Yi connaissait son signe, il lui avait dis cela avec un naturel déconcertant. Il aurait bien laissé An apparait, mais il préférait laisser An Yi calmer ses pleures avant toute chose. Laissant sa main frotter dans le dos de son cadet il restait contre lui, n’ayant plus envie de le lâcher à présent qu’il était dans ses bras.



MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Lun 11 Juin - 20:37

avatar Ni An Yi
Afficher le profil


    Ses bras étaient chaud. Délicats… aimants… Mais pas comme il l’aurait voulu. Il le savait. Il voulait plus. Toujours plus. Ce que lui donnait l’autre n’était pas encore assez. Non… Tsai Shen n’avait rien dit de faux. Il n’avait rien dit de mal. Il n’avait rien fait de mal… Non, le problème ce n’était pas Tsai Shen. Mais lui. Il avait trop espérer, il avait trop imaginé, il s’était fait des films et il ne faisait que de retomber de haut. Très haut. C’était la première fois qu’une désillusion pareille lui arrivait. D’habitude, il ne se laissait pas avoir, il ne se laissait pas toucher par ce genre de choses. Cela lui passait au-dessus, complètement ! Mais… d’habitude, il ne tombait pas amoureux. Il ne se rappelait pas que son cœur aie déjà trembler ainsi. Jamais. Pourtant, il pensait déjà avoir eu quelques amours par-ci par-là…. Mais pas comme ça. Qui aurait imaginé qu’il puisse tomber amoureux de son ex-beau-frère ? C’était une histoire digne d’un mauvais roman… Lui, le petit prostitué avec un homme respectable…

    De nouveau, il sentait son contact doux… Il le regarda dans les yeux. Oui, il était peut-être spécial pour Tsai Shen… il ne doutait pas de ses paroles. Mais il n’avait pas l’impression d’être du bon côté de « spécial ». Le plus âgé le voyait certainement comme un petit frère à protéger ou une âme qui a besoin d’aide. Un peu comme les enfants dont il s’occupait… Alors qu’Anyi, lui voulait tellement plus ! Il en avait marre d’être simplement le prostitué… Lui aussi, tout à coup, voulait compter pour quelqu’un réellement… Mais il n’avait pas le droit de se plaindre et espérer un miracle. Après tout, c’est lui qui avait choisi cette voie. C’est lui qui avait décidé cette porte, sachant pertinemment bien qu’au moment où il l’a franchirait, toutes les autres se refermeraient brutalement.

    Evidemment… son lapin tentait de se rapprocher de Tsai Shen… comme il l’aurait lui-même voulu… D’ailleurs… le plus âgé ne semblait pas contre cette idée, ou est-ce lui qui se faisait des idées ? Encore une fois ? Lorsqu’il essuya ses larmes, Anyi aurait voulu pouvoir se jeter dans ses bras… et ce sourire… Il fallait le tuer, c’est ça ? C’était si cruel de sourire comme cela alors qu’il n’y aurait rien de plus que quelques gestes fraternels… Son prénom… murmuré par ses lèvres… Était-ce une nouvelle torture que Tsai Shen venait de trouver ?

    Il se gela complètement quand des lèvres vinrent ravir les siennes. Ce… ce n’était pas vrai, n’est-ce pas ? Ce n’était pas possible, hein ? C’était juste pour rire, n’est-ce pas ? Comme pour le confirmer, le baiser se termina bien vite. Même son lapin tremblait de trop d’émotions. Il allait craqué… Il allait craqué comme jamais si Tsai Shen continuait ! Même ses bras autour de lui n’empêcheront pas qu’il craque… Oh non, cela ne fera qu’accélérer le processus, même !

    « Mixu… Son nom est Mixu. »

    Sa voix était seulement un murmure. Comment pouvait-il être si faible. Pourtant une de ses principales qualités, c’est qu’il pouvait presque tout encaissé ! Apparemment… ce n’était plus le cas. Il éclata de rire. C’était nerveux. C’était plus fort que lui. Il ne pouvait plus lutter.

    « Tu sais, pour faire payer plus tes amis, j’aurais simplement menti ! Tu n’es pas obligé de faire quelque chose avec moi ! »

    Les mots, il n’arrivait plus à les retenir… C’était trop… Mixu tremblait de peur sur ses genoux. Comme lui au fond… Il ne savait plus quoi faire… Après tout, les belles histoires où la belle prostituée trouve un beau jeune homme riche pour la racheter et l’emmener très loin... ne sont que des histoires. Anyi était con ! Il ne se croyait tout de même pas si naïf ! Tsai Shen n’avait rien fait de mal. C’est juste lui qui y croyait trop. C’est juste son cœur qui était allé plus vite que sa raison… Tout en gardant un bras autour du corps de son lapin, pour le tenir contre lui, il se décala du plus vieux et tenta de sécher rapidement ses dernières larmes tout en calmant son rire nerveux. Était-il vraiment à bout cette fois-ci ? Avait-il vraiment péter un plomb ? Ce n’était pas professionnel du tout de pleurer devant un client et de faire sortir son Ling Hun.
MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Mer 13 Juin - 16:34

avatar Hao Tsai Shen
Afficher le profil


    Serrant ses lèvres, le jeune homme essayait au mieux de se concentrer sur le Ling Hun de An Yi. Il semblait totalement perdu, bien que relevait parfois discrètement les yeux sur les lèvres de plus jeune. Il s’étonnait à avoir envie de les gouter à nouveau. Cela n’avait pas été désagréable du tout, il s’attendait à quelque chose de totalement différent. Être avec un autre homme n’est peut-être pas si étrange au final. Cependant, Shen détourna rapidement le regard quand il entendit An Yi lui répondre. Il s’appelait Mixu. An Yi et Mixu, cela était plus mignon à entendre. Caressant un peu le lapin, le dragon semblait apprécier étrangement la douceur de sa fourrure, un peu comme ci quelque chose au fond de lui, le poussait à être plus proche de An Yi encore une fois. Soupirant doucement alors qu’il se sentait largué, il fermait un peu les yeux. Il avait déjà eu des propositions du même sexe que lui et pourtant, il avait toujours refusé, mais … An Yi, était différent, il ne savait pas précisément quoi … Mais il lui plaisait. Rouvrant brusquement les yeux, le rire de An Yi ne lui annonçait rien de bon. Fronçant les sourcils, il semblerait que le plus jeune ait mal compris ses intensions. Fixant An Yi du regard alors qu’il s’éloigné de lui, Tsai Shen semblait sur le point de piquer une crise. Ce n’est pas possible. Il était déjà paumé de l’avoir embrassé et le plus jeune croyait qu’il l’avait fait juste parce qu’il travaillait. C’était surement la pire chose qu’il pouvait lui arriver. Se mordant la lèvre inférieure, le jeune homme prit une grande inspiration tout en regardant son cadet essuyer ses larmes.

      « Tu n’as pas l’air de me prendre au sérieux… »


    Se sentant vexé, Tsai Shen se leva pour s’avancer vers la table basse pour boire un coup. Tout cela lui donnait envie de boire et essayer d’oublier. Reposant son verre après avoir pris à peine une gorgée, il se retourna vers An Yi pour revenir vers lui. Attrapant le bras de son cadet, Tsai Shen le tira vers la porte pour quitter la pièce. Peut-être qu’il comprendra mieux s’il n’était pas dans ce lieu. Cela était surement bête de penser ainsi, mais qui ne tente rien n’a rien. Ouvrant la porte et lâchant An Yi en le poussant assez fort dans le couloir pour qu’il ne puisse pas résister. Il n’avait pas l’intension de lui faire mal, mais il ne voyait pas comment agir autrement.

    Refermant la salle derrière lui, Tsai Shen s’approcha de An Yi lui attrapant doucement le bras qu’il avait attrapé juste avant. Soupirant doucement alors que sa colère diminuait plutôt rapidement. Regardant le Ling Hun de An Yi, Shen se mit à lui adresser une caresse avant de relever les yeux vers son cadet.

      « Bon … Dans cette salle, tu travailles… On est d’accord. Donc en dehors de cette salle tu n’as plus rien à voir avec le cadeau que me font mes amis. »


    Déposant sa main sur sa joue, laissant son pouce caresser cette dernière, Tsai Shen finit par déposer de nouveau ses lèvres sur celles de An Yi. Lui offrant un doux baiser, mais pas vraiment sur de soi, Tsai Shen espérait lui faire passer le message. Rompant doucement le baiser, gardant ses yeux dans ceux de An Yi, il avait l’impression que son cœur allait finir par éclater dans sa poitrine.

      « Je ne t’ai pas embrassé cette fois-ci et celle d’avant parce que tu travaillais An Yi… Je … J’ai juste envie de pouvoir t’embrasser librement, sans qu’il n’y ait une question d’argent derrière cela. »


    Se mordant la lèvre inférieure, le jeune homme espérait qu’il allait le comprendre. S’il agissait de la sorte ce n’était pas pour jouer ou faire payer ses amis le prix fort. C’était par pur envie. Il avait peut-être simplement toujours refoulé ses envies envers lui. C’est vrai après tout même après avoir quitté sa grande sœur, sa préoccupation était de savoir s’il allait bien. Il était spécial pour lui. Il était après tout, le seul homme dans cette ville à avoir déjà attiré Tsai Shen. Même s’il avait dit qu’il épouserait Lim, cela n’était dit que dans le but de le retenir. D’ailleurs, il avait essuyé un échec puisant. Mais, il n’avait pas envie de laisser An Yi lui filer entre les doigts. Cependant soupirant soudainement, Tsai Shen posa son front contre l’épaule de An Yi et ferma les yeux.

      « Je suis perdu. J’ai juste envie, de passer du temps avec toi… »


    Ou plus clairement, j’ai envie d’être avec toi, mais cela semblait encore un peu difficile pour le jeune homme de prononcer ces mots précis.



MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Dim 17 Juin - 15:58

avatar Ni An Yi
Afficher le profil


    Il était… sérieux ? Attendez, qu’entendait-il par sérieux ?! C’était bien ce qu’il croyait, non ? C’était bien parce que Tsai Shen était – ne serait-ce juste un petit peu – intéressé par lui ? Et… pourquoi l’autre faisait une telle tête ? Était-il en colère contre Anyi ? Pour quelle raison ? Anyi avait peur de l’avoir énervé. Il détestait quand les gens étaient en colère. Particulièrement contre lui. Il n’était qu’un gros lâche de ce côté-là. Il était plus du genre à tout faire pour satisfaire les autres, quitte à devenir un énorme hypocrite. Mais… qui pouvait-il ? Il était un lapin ! Et les lapins aiment être entourés de pleins de monde… tout en détestant les bagarres et les disputes. C’était dans sa nature profonde. Il ne pouvait pas le changer. Il baissa la tête et regarda sans dire un mot Tsai Shen boire.

    Ah… l’alcool… c’était vraiment une grosse merde ce truc. Il y a qu’à voir comme est son père aujourd’hui. Juste… une loque humaine bonne qu’à donner des coups et demander de l’alcool. Alors… voir Tsai Shen engloutir ainsi son verre… à vrai dire, cela lui faisait un peu peur. Comme si l’image de ce dernier et celle de son père se superposaient. Il espérait que c’était juste une illusion et que cela ne se finirait pas comme cela… Il ne voulait vraiment pas que Tsai devienne comme son père. Tout sauf ça. Mais tout à coup, il se sentit tirer par le bras, et il ne put que suivre le mouvement. Foutue force de mollusque, même contre une gamine, il ne ferait pas le poids… alors imaginez face à un gars comme Tsai Shen, il était juste foutu. Il devait ressembler à une poupée de chiffon entre ses mains. Où l’emmenait-il ? Pourquoi ? Tout à coup, il avait peur… Et Mixu les suivait à la trace en frissonnant. Lorsqu’ils furent dans le couloir… Anyi écarquilla les yeux. Qu’est-ce qu’il foutait ?! Là, tout le monde risquait de les voir ! Ils… ne pouvaient pas se permettre de faire ce genre de chose, n’est-ce pas ?!

    Aux mots de l’autre, il gela. Oh si seulement Tsai Shen savait… Dans cette pièce comme partout ailleurs, Anyi restait tout simplement un Prostitué. L’endroit ne changeait rien à la chose. Tout le monde le voyait bien à un moment ou un autre… Il devrait le dire à l’autre… Il devrait le lui avouer… Mais il le verrait bien un jour, non ? Ce n’était pas grave s’il ne lui disait pas tout suite, hein ? Il allait s’en rendre compte, n’est-ce pas ? Il avait le droit d’en profiter juste un peu ? Du coin de l’œil, il pouvait voir Mixu qui se collait à la jambe de Tsai Shen, cherchant désespérément des câlins… Foutu Ling Hun, il ne savait décidemment pas se tenir ! Mais en même temps… oh comme il comprenait son petit lapin – normal, c’était lui en même temps donc… euh… L’autre était si doux, si attentionné… ses mains… ses lèvres… Comment Anyi pouvait-il y renoncer ?!

    Sentant Tsai Shen reposé sur son épaule, il se dit que… non, il ne pouvait pas lutter contre ses lèvres ni contre tout le reste. Anyi n’avait pas l’habitude de ressentir ce genre de choses, d’habitude, pour lui, l’amour… disons que cela ne fait pas partie de sa vie. Chaque fois il se disait « non, ce sera pour plus tard. Après. » Sous entendu quand il ne serait plus prostitué… Mais même lui l’avoue, il ne sait pas du tout quoi faire après. Il ne sait même quand sera le « après ». Il est perdu. Alors il se contente de dire « oh, ce sera pour plus tard, j’ai le temps. » Sauf que là, l’amour était juste en face de lui. Peut-être pas l’amour réciproque, il n’en savait encore rien à ce sujet… mais… c’était tout de même son cœur qui aimait Tsai Shen. Son cœur. Il ne pouvait désormais plus le nier… Anyi avait envie de voler Tsai Shen au souvenir de Xia Xia. Faire cela… à sa propre sœur quand on sait à quel point il tient à ses sœurs, c’est juste inimaginable. Mais malgré tout cela, pourquoi est-ce cette putain de voix froide qui sortait tout à coup ?! Pourquoi disait-il cela ?! Pourquoi ?! A croire que son inconscience cherchait constamment à l’éloigner de l’autre !

    « Oh… tu sais… je peux être à tout le monde pour un moment…. C’est mon boulot… »


    Pourquoi disait-il cela ?! Malgré ses mots dignes des poignards les plus aiguisés, ses bras s’encerclèrent rapidement autour du torse de Tsai Shen, pour le garder près de lui. Pour qu’il comprenne que ces mots n’étaient que des mots et que ce n’était pas ce que Anyi voulait vraiment dire ! Qu’il comprenne que… que Anyi aussi veut rester avec lui… Qu’Anyi l’aime, tout simplement. Il le serrait si fort par désespoir que l’autre comprenne tout cela que s’en était pitoyable !
MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Mar 19 Juin - 19:13

avatar Hao Tsai Shen
Afficher le profil


    Perdu totalement le jeune homme ne savait plus vraiment quoi penser de cela. C’était bien incompréhensible. Restant un moment sans respirer, n’osant pas bouger, sentant quelque chose dans son cœur lui faire mal. Tsai Shen ferma brusquement les yeux incapables d’oser regarder An Yi à nouveau. Que devait-il croire ? Cette voix froide ou ce jeune homme qui s’agrippait à lui avec force sans oublier un lapin collé contre sa jambe à réclamer de la tendresse. C’est comme ci An Yi lui-même ne savait pas ce qu’il voulait. Pourtant même si le corps du prostitué l’obligé à rester contre lui, il fallait avouer que Shen ne savait pas vraiment si c’était pour se faire du fric en plus ou simplement parce qu’il tenait à lui. Relevant doucement le visage sans même répondre, il prit une grande inspiration avant de se dégager des bras du plus jeune. Repoussant également le ling hun de An Yi. Il n’avait pas envie de jouer, d’être là, juste pour un moment uniquement. Lui rappeler son métier et surtout le nombre de personne qui peut le toucher le rendait presque fou de jalousie. Il n’arrivait pas à le regarder droit dans les yeux, mais l’éducateur se tenait bien droit, une allure bien assurée et surement trop froide. Le dragon semblait plutôt énervé et par chance il savait parfaitement contenir son Ling hun, seul dans son logement le reptile pouvait sortir. Affichant un léger sourire narquois, le jeune homme fusilla son cadet du regard. Son regard si doux auparavant était devenu froid et il semblait culminer à un stade de colère incroyable.

      « Bien … Je te souhaite de prendre du plaisir avec tes clients. Au revoir monsieur Ni. »


    Lui lançant un dernier regard glacial, il avait fait en sorte de remettre de la distance entre eux. Avançant dans le couloir, le jeune homme prit la direction des salles de spectacle, il avait un espoir d’y apercevoir Mei. Il aurait grandement besoin d’elle pour avoir son soutien. Il était anéanti, à croire qu’il ne pourrait vivre une relation un peu vivable. Il devait juste apprendre à continuer son chemin seul, trouvant parfois des personnes pour partager un moment le chemin pour souffrir de leur départ. Finalement An Yi était comme sa grande sœur, cela était de famille de le faire souffrir. Se fondant dans la masse des personnes présentes mais elles pour voir les danses et entendre les chansons, il se mit à errer jusqu’à trouver une chaise libre proche du bar. Demandant simplement une boisson gazeuse sans alcool le jeune homme se mit à regarder les représentations défiler sous ses yeux perdant la notion du temps et surtout l’envie de poser son regard sur les demoiselles qui semblaient s’intéresser à lui. Fermant les yeux sentant des frissons mordre sa peau, il n’avait plus le courage de quoique ce soit. Pourquoi avait –il fallut que ses collègues et amis lui fassent un tel « cadeau » ; il aurait préféré s’en passer et continuer dans sa solitude au lieu de sentir le corps brulant de quelque d’autre contre soi. Frissonnant ayant comme froid de se retrouver seul loin de An Yi et sa douce aura. Le jeune homme passa sa main sur ses mains rouvrant des yeux quelque peu rougit. Il était sur d’une chose au moins, An Yi était un très bon professionnel. Il avait espéré un instant pouvoir être différent, mais cette phrase lui avait bien fait rappeler que non. Il n’était qu’un numéro, un client à satisfaire.

    Finissant doucement son verre, le jeune homme leva les yeux vers la scène, espérant y trouver du réconfort, mais non. Une chanson d’amour. Tss. Ce qu’il peut détester cela, la seule chose après tout qu’il avait et heureusement c’était son boulot. Soupirant en regardant le barman il reprit un autre verre de soda à nouveau sirotant tranquillement. Il attendait, peut-être que son meilleur ami passerait dans la salle et le trouverait ? Une belle utopie non ?



MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Mar 19 Juin - 20:38

avatar Ni An Yi
Afficher le profil


    Anyi resta figé. Les mots de son camarade tournait en boucle dans sa tête. Surtout le « Monsieur Ni ». Tsai Shen… ne l’avait jamais appelé ainsi ! Jamais ! Même pas lors de leur première rencontre ! Pour lui, il avait toujours été « Anyi » ! Il n’avait jamais été question de Monsieur… ni de nom de famille ! Dire qu’avant, il craignait que l’autre ne le considère tout le temps comme un simple petit frère… Et bien là, il était descendu plus bas que terre. Il n’était plus rien aux yeux de l’autre… Juste… une pute. Comme aux yeux de tous les autres. Il se laissa tomber brutalement au sol. Les larmes roulaient à flot sur ses joues. Mixu ? N’en parlons même pas… il ne bougeait plus… on dirait même qu’il avait arrêté de respirer. Sa respiration à lui n’allait pas beaucoup mieux. On dirait un bébé qui s’étouffe dans ses pleurs. Il était juste pathétique. Rien de plus. Là, effondré dans une position improbable au milieu du couloir, son Ling Hun à ses côtés, en train de chialer. Sûrement alerté par le bruit, un de ces collègues déboula en trombe vers lui, s’abaissant à ses côtés, inquiet. « Ton client t’a frappé ? Tu as mal quelque part ? Qu’est-ce qu’il y An’ ? » Mais il ne pouvait arrêté de pleurer. Formuler le moindre mot lui était soudainement impossible… Il sentait son cœur se fendre. Réellement. À croire que ces idioties sur les métaphores au sujet du « cœur sentimental » et « cœur corporel » n’étaient pas que du flan… ça faisait mal. Atrocement mal. Il ne savait pas quoi faire. Il ne savait pas comment soulager la douleur… Il n’avait jamais vécu une telle chose… Il comprenait maintenant ceux qui se suicidaient après une peine de cœur.

    Puis, il arrêta soudainement de pleurer, comme s’il ouvrait enfin les yeux. Son collègue sursauta du changement brutal de comportement. Anyi commença à se redresser… murmurant à l’autre… « Chen… je crois que je vais arrêter le boulot… » L’autre émit un petit cri de surprise. Anyi ? Parler de retraite ? C’était juste la chose la plus improbable à laquelle il s’attendait ! « De quoi tu parles, An’ ?! Ressaisis-toi ? Qu’est-ce que t’as fait ton dernier client de si terrible ? » Mais il ne semblait même pas l’entendre. Mixu avait disparu… Mais était-ce vraiment signe qu’il allait mieux ? Rien n’était moins sûr car désormais, le visage d’Anyi ne montrait plus aucune expression. Cela faisait presque peur… Puis, il se mit à courir en direction de la sortie du bâtiment, avant même que l’autre n’eut réagit.

    Dans la rue, Anyi cherchait, presque affolé, désespérément. Il cherchait Tsai Shen… Il courrait dans tous les sens, incapable de dire si l’autre avait eut le temps de partir loin des environs car il n’avait plus de notions du temps depuis que celui-ci était parti. Mais enfin, il le repéra. Il crut pleurer de bonheur mais se retint. Non, il avait assez pleurer pour le moment, il ne pouvait pas se relâcher maintenant… Il courut jusqu’à être juste derrière lui, haletant… puis cria. De toute sa voix.

    « HAO TSAI SHEN ! » C’était sortit tout seul. Il voulait que ce dernier se retourne, qu’il fasse attention à lui, même si c’était en pleine rue et que soudainement, tout le monde les regardait étrangement. Peu importe. Oui, désormais, peu importait… C’était sa dernière chance. Il ne fit même pas attention si l’autre s’était retourné pour lui faire face au même arrêté, la tête basse, il continua du voix forte et déterminée… ou presque. « Si j’arrête d’être un prostitué… si je change de boulot… tu… tu voudrais bien m’aimer de nouveau un peu ? Juste un tout petit peu ? » Sa voix était désespérée. Il lui suppliait… Mais il avait enfin réussi à dire ce qu’il pensait vraiment et non pas de simples phrases qui sortaient toutes seules part habitudes ou déformation professionnelle. Là, il était à son maximum, il ne voyait pas quoi faire de plus.
MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Mar 19 Juin - 21:44

avatar Hao Tsai Shen
Afficher le profil


    Attendre ne servirait à rien non ? Personne ne serait là pour réussir à trouver les bons mots de toute façon. Marchant lentement dans la rue, Shen était comme perdu, il n’était même plus vraiment suivre de suivre le bon chemin pour retourner à son logement, au contraire tout autour de lui semblait tellement étrangers. Pourtant, le jeune homme continua son chemin, il se disait qu’il finirait bien par se stopper à un endroit qu’il trouverait attrayant et il attendrait à nouveau. Dire qu’un grand garçon comme lui arrivait encore à souffrir autant des paroles qu’on peut lui dire. Relevant les yeux pour regarder autour de lui, il finit par s’arrêter un peu levant le nez cherchant où il était avant de tourner dans une rue reprenant son chemin, il est vrai que partir à la dérive était tentant, mais il se devait de garder la tête sur les épaules et retourner chez lui. Il devait quoiqu’il arrive continuer son travail avec les jeunes du centre, les abandonner parce qu’on se sent pas bien serait très égoïste. Il aurait bien voulu être de garde cette nuit d’ailleurs, pouvoir rester avec les gamins et s’occuper d’eux s’ils en avaient besoin. Ils étaient surement les seules personnes qu’il aimait sans être possessif sur eux.

    Perdu dans ses pensées, il fut soudainement tiré de son imaginaire alors qu’il reconnu la voix de An Yi hurler son nom et prénom. Rougissant légèrement en baissant le nez pour ne pas avoir à faire à lui. Il aurait continué son chemin sans jamais se retourner si An Yi n’avait pas repris la parole. Se stoppant alors en entendant ce dernier reprendre la parole, il se retourna vers lui au même moment qu’il parlait de quitter son travail. Le sang de Tsai Shen se glaça et il resta un moment stoïque. Le verre de champagne était de trop ? Pourtant il n’en avait pas l’impression en sortant du cabaret. Fixant An Yi tout en soupirant lentement, il ne savait plus vraiment quoi faire. Revenant sur ses pas à la rencontre de son cadet, un léger sourire apparut sur le visage de Shen. Laissant une main caresser sa joue, il sentait son corps avoir envie de le toucher un peu plus encore.

      « Idiot. »


    L’attrapant par la taille pour le serrer dans ses bras, l’éducateur se mit à rire légèrement alors qu’il le gardait contre lui, l’encadrant de ses bras pour ne lui laisser aucune possibilité de fuite. Collant son visage contre An Yi, tout semblait parfait en cet instant. Bien que réalisant que le traiter d’idiot n’était pas une réponse en soi, le jeune homme releva doucement le visage pour regarder celui de son poursuiveur.

      « Ca sera pas qu’un petit peu… Tu vas devoir assumer le fait que je risque de plus savoir me passer de toi surtout. Tu aurais du fuir, je ne suis pas toujours facile à vivre. Mais je veux faire des efforts pour toi, rien que pour toi. »


    Apprendre à contrôler sa jalousie maladive ou encore son impulsivité. Pas question de faire du mal à An Yi, il était si précieux pour lui. Il l’avait toujours été. L’envie de l’avoir dans ses bras, de pouvoir l’embrasser, il était sur, qu’il l’avait toujours refoulé. Les personnes autour d’eux curieuses les regardaient, toutefois, elles continuaient leur chemin sans se mêler de rien. Attrapant avec délicatesse le visage du plus jeune, il déposa un tendre baiser sur ses lèvres avant de lui sourire.

      « Je veux pas être la cause de ton changement de travail… Si tu changes de boulot, c’est parce que cela ne te plait plus ou parce que tu peux plus y aller avec … envie. »


    Dire cela était difficile, surtout les mots plaisir et envie. Roh ! C’était surement pire qu’un accouchement. Cependant, Shen pouvait comprendre que quelqu’un aime son métier au point de ne pas pouvoir se voir faire autre chose. Il voulait certes, l’avoir pour lui, rien que pour lui. Mais il n’était pas sur que cela soit réellement l’envie de An Yi. L’embrassant à nouveau tendrement, Shen adorait prendre possession des lèvres du plus jeune. Caressant doucement sa joue, il semblait à nouveau heureux et paisible. Il semblait ne pas vouloir rompre ce baiser, mais son manque d’air l’empêchait d’aller plus loin. Fixant ce dernier dans les yeux, il était totalement sous le charme du lapin. Ils avaient une chance sur trente-neuf que leur couple fonctionne. Bien assez pour donner envie à Shen d’essayer d’entamer quelque chose avec lui et puis… Il était sur que leurs signes respectifs ne pourraient jouer là-dessus.

      « An Yi, laisse-moi-t’aimer. »





MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Mer 20 Juin - 20:34

avatar Ni An Yi
Afficher le profil


    Il crût chialer à nouveau. Il était dans les bras de Tsai, là ! Il aurait voulu s’enterrer là tout contre lui tellement qu’il se sentait bien. Il ne releva même pas la semi-insulte de l’autre… peu importait… S’il le serrait ainsi, c’était bon signe, non ? Oh oui… lorsqu’il entendit les mots de ce dernier, il ne put retenir un énorme sourire. Ne pas pleurer. Ne pas pleurer… tu l’as déjà assez fait aujourd’hui, après il va te prendre pour un pleurnichard et les pleurnichards c’est pas intéressant à sortir avec ! Comment pouvait-il résister ? Bien sûre qu’il allait assumer ! Il était le gars le plus heureux de la planète, là, tout de suite…

    Il crût fondre au baiser tendre de Tsai… Non, franchement, comment résister ? C’était juste impossible… Il lui rendit son honte ni hésitation son embrassade. Enfin ! Cela ne ressemblait plus à jeux, ni à une guerre pour faire comprendre à l’autre ses sentiments… Ni même un baiser de « professionnel » comme l’appelait Anyi… Mais enfin, tout cela allait être du passé car même si Tsai Shen venait de lui dire que finalement, ce n’était pas obligatoire… et bien il voulait le faire. Surtout pour l’autre, à vrai dire, mais il faut avouer tout de même que changer de métier, il y songeait depuis quelque temps, sans avoir vraiment trouver l’occasion ou la motivation… Il espérait que Tsai lui donne suffisamment de force pour faire ce grand pas… secrètement. Il ne savait pas si lui dire cela lui ferait plutôt plaisir ou au contraire lui ferait peur… Maintenant qu’il avait réussit à l’attraper… il n’avait vraiment aucune envie de le voir fuir tout de suite !

    Dire qu’il ne savait même pas encore le signe de son amant… Mais il ne pensait pas vouloir le savoir. Peut-être que cela romprait la magie… Et… si leurs Ling Huns ne correspondaient pas ? Pour être sincère, Anyi n’était pas certain comment il le prendrait. Il n’était pas superstitieux mais… pour lui, les Ling Huns étaient importants et il y croyait dur comme fer aux liens entre les signes… Alors il préférait ne rien savoir pour ne pas avoir de préjugés et ne pas influencé leur relation.

    Sans compter qu’il y aurait aussi d’autres obstacles tout autant important pour leur relation, si ce n’est encore plus. Sa sœur. Xia Xia… Dieu sait comment elle le prendrait ! S’il était certain que les sœurs et frères Ni étaient très proches les uns des autres…. Et il était également certain que la demoiselle pouvait être très très possessive envers ses ex… Oui, elle était jalouse… Surtout que Tsai Shen était comment dire… « une proie de choix ». Ouais, ce n’était pas n’importe qui. Ni aux yeux d’Anyi, ni à ceux de sa sœur.

    Mais là… n’était pas la question, n’est-ce pas ? Ils verraient bien tout cela par la suite, hein ? Il embrassa une fois de plus son amant. Ce serait sa nouvelle drogue. Il serait capable – lui ! – de se passer de sexe tant qu’il pourrait rester avec l’autre. Cela avait beau être cliché, c’était juste la réalité. « Je te laisserai t’aimer seulement si tu me laisses faire pareil… Euh… je veux dire t’aimer, hein…. Pas m’aimer moi-même… » Il détourna les yeux, s’embrouillant dans ses propres pensées. Cela devait vraiment se voir que c’était sa première relation sentimentale, non ? Il espérait que ce ne soit pas trop le cas parce qu’à parce que cela le rendrait vraiment mal à l’aise que Tsai Shen s’en rende compte.

    Tout en restant bien serré contre sa « proie », de peur qu’il ne s’échappe encore purement et simplement, il enroula ses bras autour de sa nuque pour se rapproché encore plus. Il souffla doucement sur les lèvres de celui-ci, juste délicatement. Le regardant droit dans les yeux, cherchant à être sincère, il déclara : « Non… je veux changer de métier… vraiment… mais… je ne sais pas quoi faire… je sais rien faire du tout en fait… j’suis pas doué pour autre chose que… tu vois… » Devenant soudainement pudique, il n’osa pas terminer sa phrase. Il ne voulait pas choqué à nouveau Tsai Shen… Il avait bien remarqué que ce dernier n’aimait pas quand il faisait allusion à sa condition de prostitué. Avait-il honte de lui ? Anyi ne pouvait exclure cette hypothèse. Il comprendrait. Mais c’était vrai. Il ne savait pas quoi faire d’autre que son boulot actuel ! Il avait arrêté l’école à quinze ans, il n’était pas spécialement intelligent, il était une catastrophe en cuisine, toute activité physique en dehors du sexe lui était également impossible… son corps n’était pas assez fort…, dealer ? Nan, ce n’était pas pour lui… Bref, cela ressemblait bien à une impasse. Cela devait être un cercle vicieux.
MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   Dim 24 Juin - 20:20

avatar Hao Tsai Shen
Afficher le profil


    Il se sentait bien là avec An Yi dans ses bras. Se laissant quelque per percer par les lumières dans la rue, Shen avait l’impression d’être en plein rêve. Un rêve si magnifique que cela lui faisait presque peur de devoir se réveiller d’un seul coup en sursaut dans son lit. Bien qu’au fond, cela aurait été un merveilleux rêve. Surement le plus beau de toute sa vie. Regardant le plus jeune en souriant, il avait du mal à réaliser qu’il était si proche de lui. Il l’avait toujours regardé de loin sans pouvoir l’approcher réellement. Il faut dire qu’à l’époque, il était avec sa sœur et il n’avait pas à s’approcher de lui. Caressant doucement la joue de son cadet, il affichait un sourire ravi alors qu’il pouvait l’approcher enfin. Ecoutant doucement le blond-roux, enfin il était dur de déterminer exactement les cheveux du jeune homme, il se mit à rire en l’entendant donner des explications. Il semblait un peu perdu et cela était plus qu’adorable. Un peu plus et il aurait eu envie de l’embrasser sous l’envie. Cependant, il voulait profiter encore de son expression perdue pour le regarder tendrement. Adorable, il n’y avait pas d’autres mots, il est vrai qu’on pourrait penser qu’il avait un regard quelque peu fraternel, mais en réalité il voulait le protéger du monde extérieur avant toute chose.

      « Hum … Cela me semble être un bon marché, faisons ici. Nous allons t’aimer tous les deux. »


    Quelque peu taquin, Tsai Shen se mit à rire avant de plonger à nouveau son regard dans celui de An Yi. Il pouvait bien l’embêter un peu non ? Il voulait en profiter pour « se venger » de tout le temps perdu inutilement et le rattraper désormais. Finalement peut-être qu’au fond, la séparation avec Xia Xia n’avait pu que le soulager. Il était désormais libre de faire comme bon lui semble. Caressant doucement la joue du plus jeune, Shen prit une grande bouffée d’air et il leva les yeux vers le ciel, alors qu’une chanson se fit entendre dans la rue. Tiens les voilà eux ? Shen comme beaucoup de monde était devenu rapidement fan du groupe sans oublier qu’après tout l’un de ses amis en fait partit. Ne trouvant pas de métier cependant à proposer à An Yi, le jeune homme baissa les yeux penchant un peu la tête sur le côté navré.

      « J’ai pas vraiment d’idée, mais je serais plus d’avis de profiter du moment non ? On a le temps de réfléchir au moins … Attendre jusqu’à demain ? »


    Lui souriant il le serrait un peu plus dans ses bras avant de déposer un léger baiser dans son cou. Frottant sa joue contre la sienne alors qu’il remontait son visage, un grand sourire apparut. Pourtant rapidement le jeune homme se mit à bailler a s’en décrocher la mâchoire.

      « Viens je t’emmène avec moi, je te kidnappe, j’expliquerais à Qin pourquoi tu as disparu soudainement. »


    Une envie de dormir horrible. Il n’en pouvait plus, il avait juste envie de pouvoir s’allonger et dormir un bon moment. Attrapant la main de son chéri, il se mit à sourire de plus belle, marchant main dans la main avec lui sur le trottoir. Où est-ce qu’il l’emmenait ? Chez lui. Pourtant, contrairement aux apparences, il ne comptait pas lui faire de drôles de propositions ou de lui faire des choses louches. Il était tellement fatigué qu’après tout, il serait plus du genre à tomber sur lui pour s’endormir et se servir de lui comme une peluche. Tiens … Bonne idée.

      « Dis … Tu veux, venir chez moi cette nuit ? Enfin … Je ne compte pas te sauter dessus que cela soit clair entre nous, je suis trop fatigué. Mais … Enfin on pourrais rester encore un peu ensemble ainsi non ? »


    Ce n’était pas la proposition la plus romantique au monde on est d’accord est pourtant, Tsai Shen avait l’impression de faire une déclaration digne des plus belles histoires d’amour. Se stoppant alors dans son accession, le jeune homme se mordit légèrement la lèvre inférieure, il était même prêt à aller dans la ville basse pour aller chercher les affaires de An Yi si besoin, où alors de le porter. Il trouverait bien un peu de force pour le faire. Il était loin d’être lourd, bien au contraire, il avait eu peu de mal à le faire bouger tout à l’heure pour aller dans le couloir.



MessageSujet: Re: Une erreur de personne ? |Pv An Yi|   

Contenu sponsorisé ▲
Afficher le profil


 

Une erreur de personne ? |Pv An Yi|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
XI WANG 希望 :: 大众 VILLE MOYENNE :: CABARET TIAN RI 【天日】-