AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "La séduction a toujours été une histoire de manipulation" ~ feat Hae Tsai Shen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: "La séduction a toujours été une histoire de manipulation" ~ feat Hae Tsai Shen   Lun 14 Mai - 18:28

avatar Ren Li Qin
Afficher le profil


    Une journée de cours comme les autres s'était terminée au moment où la sonnerie avait retenti dans les salles de classe, amenant les élèves à ranger leurs affaires pour sortir de l'université. Pour Lin Qin qui était de loin l'élève la plus studieuse de la classe en plus d'être la plus douée, la fin des cours n'était pas une réjouissance mais un vrai calvaire...Pourquoi ? Tout simplement car cela signifiait qu'elle devait rentrer chez elle et supporter les commentaires désagréables de sa famille qu'elle supportait de plus en plus mal. Pour ne pas avoir à s'énerver une fois de plus pour quelque chose qu'elle ne comptait pas lâcher, la jolie brune avait décidé de se balader dans la ville où se trouvait son université pour tenter de se trouver un passe-temps.

    Une cigarette à la main, l'étudiante était donc en train de se balader dans une des multiples ruelles marchandes, son sac rempli de bouqins sur l'épaule. En cette fin de journée de printemps, le soleil semblait déjà vouloir les quitter pour aller reposer tandis que le vent, lui, se décidait à pointer le bout de son nez pour descendre la température de quelques crans. Habillée d'un short assez court et d'un débardeur trop grand, Li Qin faisait claquer ses talons hauts sur le sol pavé en passant une main dans ses cheveux par habitude. La jeune femme appréciait tout particulièrement ce temps sans savoir pourquoi, et rien que de sentir le vent caresser sa peau avec douceur lui donnait l'irrésistible envie de sourire.

    D'un peu assuré, elle commençait alors à jeter deux trois coups d'oeil aux boutiques avant d'y entrer pour essayer quelques vêtements de mauvaises qualités qu'elle achetait tout de même alors qu'elle savait pertinemment qu'elle ne les porterait jamais. Oui, la future héritière de la fortune que gardaient cachée la famille Ren avait tendance à dépenser plus par envie que par nécessité. Il fallait dire qu'elle ne manquait pas d'argent, ce qui la poussait facilement à aller dans les excès, simplement pour s'amuser. Une acheteuse compulsive, voilà ce qu'elle était, bien qu'elle ne l'avoue pas.

    Au bout d'une heure de shopping intensif, Li Qin commençait gentiment à ne plus pouvoir porter ses sacs car ceux-ci étaient trop nombreux. Inattentive au chemin emprunté, elle rentra de plein fouet dans quelque chose, ou plutôt quelqu'un avant de faire tomber plusieurs de ses sacs. Mécontente, elle se retenu de hurler sur son interlocuteur quand elle releva la tête pour voir à quoi ressemblait la personne qu'elle avait percuté. Il s'agissait d'un jeune homme qui devait avoir son âge et qui était loin d'être désagréable à regarder. Après l'avoir détaillé rapidement, elle afficha une expression faussement gênée avant de ramasser ses sacs.

    LI QIN"Je suis désolée, je ne vous avais pas vu...Vous avez mal ?"

    Li Qin sourit intérieurement, contente d'avoir trouvé une occupation pour les prochaines heures à tuer. Elle lui sourit alors et tendit le bras en direction d'un café qu'elle ne connaissait pas avant de prendre une voix toute mignonne pour lui proposer de lui tenir compagnie.

    LI QIN"Je peux vous offrir un café pour me faire pardonner ?"

    L'idée de lui offrir un café n'était en rien un geste visant à se faire pardonner, car au fond elle s'en fichait pas mal, mais plutôt un prétexte pour qu'il l'occupe le temps d'une heure ou deux avant de pouvoir rentrer chez elle une fois ses parents couchés. Oui, Li Qin était reconnue pour être une grande manipulatrice et ce garçon allait avoir la chance de pouvoir la cotôyer le temps d'une soirée. Ce qu'elle comptait faire de lui ? Pour l'instant la jeune asiatique n'avait pas d'idée en tête, mais le plan de la soirée allait se décider au moment où le jeune homme lui répondrait, ce qu'il ne tarderait pas à faire. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle ne comptait pas le laisser s'échapper sans avoir eu ce qu'elle voulait. Toujours tout sourire, elle finit par lui tendre la main pour se présenter.

    LI QIN"Je m'appelle Yun et vous ?"


Kiss Kiss...Bang Bang ?
MessageSujet: Re: "La séduction a toujours été une histoire de manipulation" ~ feat Hae Tsai Shen   Mar 15 Mai - 20:42

avatar Hao Tsai Shen
Afficher le profil


    Aider les autres est l’un des plus beaux métiers au monde bien qu’il est toujours difficile de ne pas laisser ses sentiments prendre le dessus. Il faut être capable d’aider et une fois la journée de travaille terminé, tourner la page et passer à autre chose. Chose que Tsai Shen arrivait fort bien à faire en temps normal, cependant de récents événements dans son travail, ont eu tendance à contrarier le jeune homme qui pour fuir ce vrai casse-tête décida de sortir en ville. Marchant sans aucun but précis, l’éducateur espérait trouver un bon moyen de se changer les idées et par la même occasion trouver une solution pour son travail. Abandonner n’était pas son genre et il avait du mal à accepter le fait de ne pas « gagner » une fois de plus. Passant sa main dans ses cheveux avant de plonger ses mains dans ses poches de pantalon, le jeune homme sentit la fraicheur du vent souffler contre ses bras découvert. Souriant légèrement en coin, des frissons marquèrent sa peau avant de disparaitre aussi vite qu’ils étaient apparus. Avançant vers un commerçant, le jeune homme se mit à sourire de plus belle en le saluant, autant acheter de quoi manger, son logement devenait de plus en plus pauvres lorsqu’il s’agit de nourriture. Ayant l’habitude de venir ici, Tsai Shen resta un moment à bavarder, souriant de bon cœur alors qu’il finit par partir une fois ses courses terminées. Il aurait de quoi manger ce soir et surement assez pour tenir la journée de demain. Il faudra par la suite aller chercher quelque chose d’autre à manger. Levant le nez vers le ciel, il ne prêta plus attention au chemin qu’il pouvait prendre, restant la tête dans les nuages, le jeune homme se mit soudainement à sourire en coin alors qu’il s’étira un peu avant de reprendre sa route.

    Du moins … Route qui fut rapidement stoppé alors qu’il fonça droit sur quelqu’un. Prêt à grogner et mordre, le jeune homme se retenu en voyant qu’il s’agissait d’une demoiselle. Oh … Ce n’était pas bien de se montrer incorrect envers une demoiselle qui s’empressa de s’excuser. Réalisant que trop tard, il se baissa seulement après que la demoiselle ait récupérer ses sacs pour essayer de l’aider. Il avait surement été un peu trop surpris, elle semblait s’en vouloir, alors que ce n’était pas uniquement de sa faute. Lui aussi n’avait pas fait attention à où il mettait les pieds.

      « Il n’y a pas de mal… Je n’ai rien et vous ? »


    Regardant la jeune fille puis l’endroit qu’elle indiquait, Tsai Shen se mit à sourire un peu plus alors qu’il fut quelque peu attendrit par le sourire de la jolie jeune fille. C’était du Tsai tout craché, un sourire et une fille tout mignonne, vous pouvez être sur qu’il n’est pas capable de dire non. Pourtant, il se sentait un peu gêné de se faire inviter par une femme. Ce n’était pas vraiment correct.

      « Avec plaisir, toutefois je suis aussi coupable, donc je me permet de vouloir payer. Vous avez eu plus de mal à cause du choc que moi et tous vos sacs sont tombés ! »


    Souriant peu sur de ses arguments, le jeune homme se mordit la lèvre inférieure avant de se maudire pour son idiotie. En tout cas, cette demoiselle semblait tout à fait charmante ! Un joli visage avec un doux sourire sans oublier une douceur évidente. Le type même de filles qui plait énormément à notre dragon. Ah ! Comment ne pas craquer, c’est vrai, regardait là. Un vrai petit bout adorable, surtout qu’elle avait eu l’effet de lui faire oublier ses problèmes au travail, comment ne pas apprécier cela. En tout cas, même s’il ne pensait pas être trop sous le charme de la demoiselle par la suite, ne voulant plus se faire rouler dans la farine par une fille… Il fallait avouer que la regarder alors qu’elle lui tendait la main pour se présenter. Tsai Shen eu un léger sourire charmeur sur les lèvres, sentant rapidement son côté un peu dragueur prendre le dessus. Elle avait l’air plutôt douée pour savoir comment lui plaire. Ou alors peut-être que cela était naturel ? En tout cas, elle avait tout bon. Attrapant délicatement la main de la jeune fille pour la serrer, le jeune homme sourit en apprenant son prénom. Yun, c’était plutôt agréable à entendre.

      « Et moi Tsai Shen. Enchanté Yun ! »


    Affichant un beau sourire, le jeune homme prit la direction doucement du café tout en attendant que la demoiselle le suive. Autant l’attendre tout de même.

      « C’est sympa ici, vous êtes déjà venue ? Ils ont des chocolats chauds divins d’ailleurs ! »


    Heureusement qu’on est accros à la salle de sport, sinon il aurait déjà un petit moment que Tsai Shen aurait du ventre. Ca serait pas pour toucher ses abdominaux que des filles viendrait danser contre lui en soirée, mais parce qu’elles seraient écrasées entre lui et le mur… Enfin bref ! Regardant le ciel, le jeune homme se mit à sourire en voyant le temps. Ils avaient peut-être une chance de pouvoir s’installer en terrasse et profiter du temps qui était agréable.

      « On s’installe dehors ? Il fait plutôt bon… A moins, que vous préfériez entre à l’intérieur ? »

MessageSujet: Re: "La séduction a toujours été une histoire de manipulation" ~ feat Hae Tsai Shen   Jeu 17 Mai - 0:11

avatar Ren Li Qin
Afficher le profil


    Lorsqu'on est issu d'une famille bourgeoise, il est inconcevable de refuser son statut et surtout dans une ville comme Xi Wang, éloignée de tout. Pourtant, et pour des raisons qui frisaient le ridicule, Li Qin ressentait le besoin de se créer plusieurs visages aisément interchangeable. Devant un homme riche, elle pouvait être un ange comme une véritable garce, tout dépendait de son humeur et de la raison de cet échange. La plupart du temps, la brune ne cachait pas sa personnalité aux habitants de la haute ville alors que ceux d'en dessous la connaissaient sous le nom de "Yun", la gentille fille issue d'une famille modeste... Pourquoi faisait-elle cela ? En un premier lieu pour s'amuser, mais aussi et surtout pour obtenir ce qu'elle ne pouvait acquérir sans mentir. La manipulation étant l'un de ses passe-temps préféré, elle l'utilise dès qu'elle en voit l'utilité, comme pour appâter un homme ou détruire la vie de quelqu'un. En somme, il n'était pas si difficile de mentir, mais de pousser les gens à lui faire confiance pour pouvoir en faire des pantins était une autre paire de manches... Il fallait dire que Li Qin appréciait tout particulièrement se retrouver au centre de l'attention et ses pantins étaient toujours utile pour lui donner cette impression de pouvoir qu'elle aimait tant.

    Li Qin était donc en train de se balader dans la ville moyenne pour se changer les idées et surtout pour tuer quelques heures avant de rentrer chez elle. L'ambiance familiale étant loin d'être agréable, la brune passait le plus clair de son temps en dehors de chez elle pour ne pas avoir à supporter les commentaires désagréables sur ses choix d'études. Celle qui aurait du être la fierté de la famille était finalement devenue la honte de celle-ci, et en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire elle avait vu son père changer de comportement envers elle. Elle qui autrefois interprétait à la perfection le rôle de la fille à papa pourrie gâtée était devenue l'exclue de la famille, celle qui vous fais honte et à qui on refuse le moindre héritage. Malgré tout ça, Li Qin s'en fichait, l'argent elle savait où s'en procurer, ce n'était pas un problème...

    Cheveux dans le vent, les bras chargés de sacs remplis de vêtements bas de gamme, Li Qin traversait les rues pavées avec assurance, souriant aux passants masculins qui s'arrêtaient pour la regarder passer à côté d'eux. Une si belle jeune femme, souriante et très peu habillée plaisait à la gente masculine....et ce n'était pas Li Qin qui allait s'en plaindre, au contraire ! Le charme faisait partie de ses nombreux attouts et sa plastique de rêve laissait souvent les hommes, tout comme les femmes, admiratifs. Elle était belle et intelligente, de quoi rendre vertes de jalousie la quasi totalité des femmes des environs envers qui elle ne manquait pas de se vanter dès que l'occasion se présentait. Elle était donc là, à traverser la foule en faisant claquer ses talons sur le sol lorsqu'elle rentra dans un jeune homme au physique assez attrayant. Se retenant tout bonnement de lui balancer son poing dans les parties intimes, elle se contenta de s'excuser en lui faisant un grand sourire avant de lui proposer de lui demander si il allait bien, histoire d'ouvrir la discussion... Après l'avoir longuement reluqué pendant qu'il lui répondait à sa question, elle lui sourit avant de prendre un air amusé.

    LI QIN ▬ "Je n'ai rien, rassurez-vous !"

    Bien sûr qu'elle n'avait rien, comment aurait-elle pu se casser un ongle en lui rentrant dedans ? Li Qin n'était pas une fille qui avait tendance à pleurer dès le moindre petit bobo....Avec un caractère aussi trempé que le sien, elle était plutôt du genre casse-coup, mais elle avait maintes fois remarqué que les hommes n'aimaient pas ce genre de femme...Ah ces hommes et leurs complexes ! Li Qin lui proposa alors de se faire pardonner - ou plutôt pour tuer le temps - de lui offrir un verre, ce à quoi lui répondit favorablement le jeune homme qui semblait contre l'idée de se faire payer un verre par une fille...La jeune héritière retint un rire moqueur en l'entendant lui dire ça, car ce n'était pas sortir un billet qui allait changer quelque chose à sa vie. Soit, si il voulait payer, qu'il le fasse, elle n'allait pas le blesser dans son amour propre pour un café... Li Qin hocha alors la tête pour lui "prouver" qu'elle était d'accord, même si au fond elle s'en foutait éperdumment. Après s'être tout deux présentés, le dénommé Tsai Shen fit quelques pas en direction du café et la brune ne mit pas de temps à lui emboiter le pas avant de lui sourire.

    LI QIN ▬ "A vrai dire non, je ne le connaissais pas, mais je vous crois sur parole si vous me dites que leurs chocolats chauds sont divins !"

    Li Qin, boire du chocolat chaud ? A vrai dire la brune préférait de loin l'alcool, raison pour laquelle elle n'allait jamais dans ce genre d'endroit, à moins d'y être forcée. La jeune femme commençait déjà à regretter de lui avoir proposé d'aller dans un endroit aussi chiant, mais ne le montrait pas, trop occupée à se forcer à sourire avant de le dépasser pour aller s'asseoir à une table placée à l'extérieur du café. Li Qin croisa alors les jambes et s'appuya sur la table pour le regarder, toujours debout devant la table.

    LI QIN ▬ "Venez vous asseoir, il faut profiter de ce temps, il ne durera sûrement pas longtemps, le ciel commence à s'assombrir."

    Les yeux rivés sur lui, l'étudiante en droit finit par faire signe au serveur pour lui commander un simple café avant de laisser son interlocuteur prendre à son tour sa commande. Une fois parti, elle se pencha légèrement en arrière pour regarder le ciel avant de passer une main dans ses cheveux lissés à la perfection. Puis elle reporta son attention sur lui pour lui lancer un petit regard charmeur avant de couper court au silence.

    LI QIN ▬ "Dites moi, est-ce que ça vous dérange si on se tutoie ? Je trouve ça trop formel pour des gens de notre âge, vous ne trouvez pas ? Sinon, que faites-vous dans la vie ?"


Kiss Kiss...Bang Bang ?
MessageSujet: Re: "La séduction a toujours été une histoire de manipulation" ~ feat Hae Tsai Shen   Ven 18 Mai - 19:25

avatar Hao Tsai Shen
Afficher le profil


    Une bonne chose, la belle demoiselle n’avait rien. C’était déjà cela, il s’en serait voulu tout de même de faire du mal à une demoiselle aussi ravissante qu’elle. Souriant légèrement, il se mit à avancer avec cette fameuse Yun vers le café. Eh bien, étrangement il avait l’impression que beaucoup de regard se posaient sur la jeune fille. Elle était connue ici ? C’était bien la première fois qu’il la voyait, enfin à voir le nombre de sourires en coin alors que les personnes fixaient la demoiselle, Tsai Shen en arriva à la conclusion, qu’une fille aussi mignonne et attendrissante pourrait facilement faire croquer par un méchant loup ! Non mais, ils ont vu leur âge pour la plupart ? N’avaient-ils pas honte ? Enfin … Il faut avouer qu’elle était agréable à regarder cette demoiselle que ce soit son visage ou ses formes. Cependant, il n’était pas là, pour se faire avoir. Il avait donné, il n’était pas prêt pour retomber amoureux d’une fille. Pas question ! C’était surement bien trop prise de tête, ou peut-être une fille où il était sur qu’elle n’allait pas finir par aller voir ailleurs. Bon il est vrai, qu’il n’est pas facile à vivre tous les jours, il a tendance à être un peu, beaucoup, envahissant comme petit ami. Pourtant, il n’agit que par amour et besoin de protéger la personne qu’il aime de peur qu’il lui arrive du mal. Il ne voit alors pas que c’est lui qui aurait tendance à plus leur faire du mal qu’autre chose en les empêchant de respirer et vivre comme elles l’entendent. Il faut réellement qu’il arrête de les materner. Il a tellement l’habitude d’encadrer et gérer la vie des jeunes handicapés au centre, qu’une fois chez lui, il était difficile pour lui de ne pas recommencer de nouveau.

    Quoiqu’il en soit, le jeune homme prit place en face de la demoiselle quand elle l’invita à s’asseoir dehors. Levant le nez vers le ciel, il se mit à grimacer un peu. Il manquerait plus qu’il pleuve. D’un certain sens, cela lui permettrait de lui rafraichir les idées. Reposant son regard sur la demoiselle, il se mit à sourire et rire un peu en les imaginant tremper.

      « Au pire des cas, ont n’est pas très loin de l’entrée. S’il se met à pleuvoir, on aurait peut-être une chance de ne pas être trop mouillés. »


    Le tout étant de ne pas être écrasé par la masse de personnes voulant se mettre à l’abri également. Regardant le serveur approcher et attendant sagement que la demoiselle se serve, Tsai Shen eu le temps de réfléchir un moment à ce qu’il pourrait boire, autre chose que du café, par pitié… C’est vrai qu’au boulot ils avaient tendance à en abuser un peu. Deux tasses le matin, deux voire trois l’après midi… C’était réellement une addiction qu’il fallait qu’il maitrise. Et finalement son choix se porta sur un dérivé, il prit un cappuccino. Bon ok, il restait dans la caféine, mais cela aura un gout plus varié. Restant un moment à fixer le serveur repartir, un peu perdu dans ses pensées, le jeune homme se concentra à nouveau sur Yun alors qu’elle prit la parole. Souriant presque automatiquement, il passa presque par tic sa main dans ses cheveux, tout en l’écoutant parler.

      « Hum… D’accord, Yun… Va pour le tutoiement … Sinon je suis Educateur spécialisé, je m’occupe de jeunes handicapés et toi ? Tu fais quoi ? »


    Il avait pris l’habitude de vouvoyer, pour son travail, il se devait de vouvoyer les personnes qu’il rencontrait, cette petite habitude n’était pas évidente à contrer facilement. Croisant ses bras sur la table, le jeune homme souriait à Yun tout en attendant une réponse, bien que régulièrement son esprit semblait ailleurs, un peu dans les nuages. Regardant parfois à droite et à gauche comme cherchant une idée parmi les chaises parfois vide. Ce fut l’arrivé du serveur qui l’aida à se concentrer et il remercia ce dernier avant de le payer pour les boissons. Levant sa tasse pour boire une gorgée Tsai Shen fit en sorte de ne pas finir avec une moustache causé par la mousse de la boisson. Ce n’était peut-être pas le meilleur moment pour passer pour un idiot finit. Passant rapidement sa langue sur ses lèvres, Tsai Shen passa son index au dessus de sa lèvre pour s’assurer de ne pas avoir de mousse. Non pas question de paraitre ridicule devant la demoiselle. Regardant rapidement les nombreux sacs de la jeune fille, l’éducateur lui adressa de nouveau un sourire quelque peu rieur.

      « Tu refais tes placards ? Besoin de neuf ? »





    HS : Désolée ce n'est pas terrible ! ><
MessageSujet: Re: "La séduction a toujours été une histoire de manipulation" ~ feat Hae Tsai Shen   

Contenu sponsorisé ▲
Afficher le profil


 

"La séduction a toujours été une histoire de manipulation" ~ feat Hae Tsai Shen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
XI WANG 希望 :: 大众 VILLE MOYENNE :: VILLE MOYENNE 【大众】-